Thorigné-Fouillard

partagers'abonner aux flux RSSimprimer la pageenvoyer à un amiréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Expression de la majorité

Parution dans l'ami de novembre/décembre 2022

La crise énergétique est là. Nous ne nous apitoierons pas sur le faible développement des énergies renouvelables dans notre pays, ni sur le nombre de réacteurs nucléaires en maintenance ou bien sur notre dépendance aux énergies fossiles vendu par des régimes non démocratiques avec les conséquences de la guerre en Ukraine. Plus localement, nous ne ferons pas de reproches à ceux qui n’avaient rien prévu pour décarboner nos usages de l’énergie, nous le constatons. Nous avons réalisé un audit de tous les bâtiments communaux en 2021 et avons planifié une feuille de route jusqu’en 2028 pour rénover et ainsi économiser 30 à 40 % d’énergie. Cette stratégie a été adoptée à l’unanimité en Conseil Municipal. Des premiers travaux sont en cours sur notre patrimoine avec des taux de subventions de la part de l’Etat qui nous permettront d’obtenir plus de 70 % d’aides. Un plan de sobriété a été conçu, l’éclairage public va être diminué, ces mesures permettront de réduire la hausse de la facture annoncée en 2023 d’environ 25 %. La température dans nos bâtiments sera réajustée pour tendre vers une économie de 52 000 €. La fermeture de certains équipements pendant les vacances de Noël et la rénovation énergétique sur 2022-2023 produiront une économie de 55 000 €.

La transition énergétique nécessitera des moyens pour les communes pour assumer ces investissements, les services publics aussi ont besoin de moyens pour fonctionner ; c’est un choix de service public que nous faisons avec la création d’un dispositif de recueils pour les cartes d’identité et passeports. Cette proximité de service public diminuera les déplacements. Bien gérer la commune, c’est aussi vendre les terrains aux prix du marché, nous avons renégocié la vente du terrain  constructible Rue d’Auvergne, initialement prévu à 10 € par la majorité précédente soit pour 3500 m2 un prix égal à 35 000 € (et oui vous avez bien lu), avec le même promoteur à une offre revue à 425 000 €. Cette vente servira à autofinancer les investissements de la transition énergétique. En outre, concernant les finances de la communes  qui sont suivies avec attention, l’excédent de trésorerie sera supérieur à 3 millions d’€ au 31 décembre prochain, n’écoutons pas les rumeurs propagées par certains….et qui donnent l’impression de se réjouir de la situation. Enfin, nous vous remercions pour les nombreux messages reçus reconnaissant la qualité graphique de la nouvelle maquette du magazine municipal l’AMI, comme quoi le changement a du bon !

Haut page